Tinghir et la vallée du Todra.

Page d’entrée.   Comment arriver à Tinghir : aéroports, routes et transports publiques.  Liste d’articles sur Tinghir et la vallée du Todra.  Cartes et plans de Tinghir et de la vallée du Todra.  Galerie d’images de Tinerhir et ses environs.  Galerie d’images de la vallée du Todra.

Visiter Tinghir

Dans la ville de Tinghir sont à visiter les souks, le ksar ancien et plusieurs kasbahs. Tout au tour, les jardins verdoyants et la mosquée Ikelane sont des endroits à ne pas rater. Un peu plus loin, les gorges, la grande palmeraie, la poterie d’El Hart n’Iaamine et les nombreux ksour justifient une journée de séjour. Et encore plus loin, dans le ksar El Khorbat, le Musée des Oasis constitue la place idéale pour comprendre les traditions de la région.

In Deutsch.  In English.  En español.

Le ksar Tinghir ou "quartier des Juifs".
Maisons du ksar Tinghir

La ville de Tinghir

L’ancien ksar Tinghir, souvent appelé « quartier juif », a perdu ses remparts et ses six entrées monumentales d’origine mais il conserve un certain charme dans ses ruelles étroites et ses murs en pisé. Depuis novembre 2013, il est en cours de restauration par l’assocaition Mqorn avec financement de la Province et de la municipalité. Il comprend trois quartiers : Ihartane, Ait Abdellah et Ait El Haj Ali. Entre les deux premiers il y avait effectivement quelques rues où habitaient des Juifs, mais ils sont partis dans les années 1960 et ses maisons occupées à présent par des Musulmans.

Plus d’information sur ce ksar

La "rue des femmes" de Tinerhir, Maroc.
La "rue des femmes"

à l’ouest du ksar, la rue des femmes est une voie commerciale très animée, surtout à l’après-midi. À côté se trouve la kissaria, une place carrée entourée de boutiques, et au tour il y a des ateliers d’artisans, notamment des fabricants de soufflets et des ferronniers.

Patio de la kasbah du Cheikh Bassou (Hôtel Tomboctou)
Patio de la casbah du Cheikh Bassou

Dans la kasbah du Cheikh Bassou, transformée aujourd’hui en Hôtel Tomboctou, on peut voir des expositions d’art en plus d’admirer le bâtiment lui-même. Construit en 1944, c’est le meilleur exemple de kasbah de réception et de représentation, une fois terminées les guerres entre tribus qui faisaient nécessaire la fortification de l’habitât.

Plus d’information sur cette kasbah

Plus haut, près de la grande route, le Souk Focani présente un aspect plus moderne mais il jouit aussi d’une grande animation.

La casbah du Glaoui à Tineghir.
Casbah du Glaoui

De l’autre côté de la route, sur la colline, se trouvent les ruines de la kasbah du Glaoui, dans un état déplorable mais assez impressionnantes par son volume et offrant une belle vue sur la ville et la palmeraie. Elle a été construite en 1919 pour le commandement de la vallée du Todra et elle est abandonnée depuis 1956.

Plus d’information sur cette kasbah

Coucher du soleil depuis la caserne de Tinghir, Maroc.
Coucher du soleil depuis la colline

Sur la même colline se trouve une ancienne caserne française. De là, on obtient une belle image du coucher du soleil derrière le Haut Atlas.

Souk du lundi à Tineghir.
Souk du lundi

Le souk hebdomadaire tien lieu à 2 Km. sur la direction de Ouarzazate chaque lundi, très grand et très coloré, avec une extraordinaire diversité de marchandises. Le dimanche est le marché de gros pour les légumes et le samedi le marché au bétail, dans le même emplacement.

Plus de détails sur le souk de Tinghir

Mosquée Ikelane dans le ksar Afanour, près de Tinerhir.
Salle d’ablutions de la mosquée Ikelane

Au tour de la ville

La mosquée et médersa Ikelane se trouve dans l’ancien ksar Afanour, à dix minutes de la route d’Errachidia par un petit chemin sous les palmiers. Elle est ouverte à la visite touristique depuis 2007. On y trouve la salle d’ablutions avec son puits, la salle de prière, les chambres où logeaient les élèves venus de loin et la terrasse avec la salle de classe. De cette terrasse, on obtient une vue magnifique sur la palmeraie et Tinghir.

Plus d’information sur cette mosquée

Jardins de Tinerhir et maisons d’Ighrem Oujdid.
Jardins et maisons d’Ighrem Oujdid

Les jardins de Tinghir comptent des milliers de palmiers, d’oliviers et d’autres fruitiers. Un grand nombre de chemins serpentent entre les champs et permettent d’apprécier le système d’irrigation et de culture. Une bonne option est d’aller à pied de l’ancien ksar de Tinghir jusqu’à la mosquée Ikelane.

Plan des jardins de Tinghir

Les gorges du Todra.
Gorges du Todra

La vallée du Todra, au nord de Tinghir

Les gorges du Todra s’ouvrent dans les pentes du Haut Atlas avec ses 300 mètres de dénivellation. Une route goudronnée y arrive en 15 Km. depuis Tinghir et continue pendant 18 Km. dans le canyon, jusqu’à Tamtatoucht. Ceux qui aiment la marche à pied peuvent aussi prendre un sentier qui monte tout en haut des gorges, offrant des belles vues de l’ensemble. De là, un autre chemin permet de descendre au village de Tizgui, complétant une randonnée d’environ 3 heures.

Randonnées à pied à partir des gorges du Todra

Tamtatoucht, dans la vallée du Todra, Maroc.
Tamtatoucht

Tamtatoucht est un beau village entouré de champs verts et de montagnes arides. On y compte sept kasbahs.

La palmeraie du Todra.
Palmeraie du Todra

La palmeraie du Todra est la plus verdoyante du sud marocain grâce à l’eau de l’Oued Todra, distribuée par un système très précis de canaux. Au dessous des palmiers abondent les oliviers, les figuiers, les grenadiers, les amandiers et d’autres fruitiers, ainsi que les champs de blé et de luzerne. La route des gorges offre plusieurs vues d’ensemble sur cette palmeraie et un grand nombre de sentiers permettent de le parcourir à pied dans une ambiance paradisiaque.

Plus de détails sur la palmeraie

L’Oued Todra en pleine palmeraie.
Traversée de l’Oued Todra

La montée complète de Tinghir jusqu’aux Gorges par ces sentiers prend environ 4 heures, mais la partie la plus intéressante est avant le pont, près de la source des Poissons Sacrés. Après le pont, la vallée devient tellement étroite qu’on ne peut plus s’éloigner de la route. D’un côté et de l’autre de la palmeraie se trouvent les ruines de nombreux ksour, ainsi que quelques kasbahs, malheureusement mélangés à un grand nombre de nouveaux bâtiments en béton.

Plan de la palmeraie du Todra, entre Tinghir et les Gorges

Le ksar Asfalou dans la vallée du Todra.
Ksar Asfalou

Le ksar Asfalou est un des plus intéressants par son architecture et sa situation au bord de la falaise. Il est composé de deux quartiers, l’un appartenant autrefois aux Juifs et l’autre aux Musulmans. Il est accessible par une petite route goudronnée qui parcourt la rive gauche du Todra, ou bien par un très beau sentier à partir de la route des Gorges.

Palmeraie du Todra à Tadafalt, Maroc.
La palmeraie à Tadafalt

La vallée du Todra, à l’est de Tinghir

Une nouvelle route goudronnée permet parcourir la palmeraie à l’est de Tinghir, en passant par plusieurs ksour ; par Souk El Khemis, où se tient le marché du jeudi, et par El Hart n’Igourramen, où se célèbre chaque année un grand Moussem, une semaine après l’Aid El Kebir.

Plan de la palmeraie du Todra, a l’est de Tinghir

Vente de poterie dans le moussem d’El Hart n’Igourramen.
Vente de poterie au moussem d’El Hart

La poterie d’El Hart n’Iaaminese trouve proche de la place du Moussem, accessible par piste. Elle conserve une grande activité, mais les ateliers sont actuellement distribués dans les logements des potiers et non groupés comme ailleurs. Sa production se commercialise au souk du lundi de Tinghir.

Plus d’information sur la poterie d’El Hart

Les sources de Lalla Mimouna près de Tinejdad, Maroc.
Les sources de Lalla Mimouna

Les sources de Lalla Mimouna sont à 45 Km. de Tinghir par la route de Tinejdad. Ces cinq sources d’eau sulfureuse ont été aménagées en un grand espace à visiter, avec des antiquités et d’objets d’art. L’entrée coûte 50 DH par personne.

Plus d’images de ce site

Ksar El Khorbat dans la basse vallée du Todra.
Entrée du ksar El Khorbat

Le ksar El Khorbat se lève à 48 Km. de Tinghir sur la rive droite de l’Oued Todra, juste avant que celui-ci change son nom par Ferkla. Ancienne capitale politique de la tribu Ait Merghad, il a été bâti vers 1860 et présente une structure très régulière avec des puits de lumière aux carrefours qui lui donne un charme extraordinaire.

Plus d’information sur ce ksar

Musée des Oasis dans le ksar El Khorbat.
Musée des Oasis

Le Musée des Oasis occupe un ensemble de trois maisons d’un siècle et demi d’antiquité dans le ksar El Khorbat. Dans ses 21 salles il explique les différents aspects de la vie traditionnelle dans les oasis du sud marocain, moyennant des antiquités, des photos, des maquettes, des cartes et des croquis.

Plus d’information sur ce musée

Boucle gorges du Todra - gorges du Gheris, Maroc.
Route entre le Todra et le Gheris

La boucle gorges du Todra - gorges du Gheris

Une nouvelle route goudronnée permet unir les gorges du Todra et les gorges du Gheris en une seule journée, en passant par de nombreuses sites à visiter et des paysages fantastiques.

Description détaillée de cet itinéraire

Hôtel Tomboctou, patrocinateur de ce site Web.

Page d’entrée.   Comment arriver à Tinghir : aéroports, routes et transports publiques.  Liste d’articles sur Tinghir et la vallée du Todra.  Cartes et plans de Tinghir et de la vallée du Todra.  Galerie d’images de Tinerhir et ses environs.  Galerie d’images de la vallée du Todra.  Page d’entrée.

Contact avec l’auteur : E-mail de Roger Mimó.

© Roger Mimó. Version française : Marc Belin. Tous les droits réservés.

La route des mille kasbahs. Biographie de Roger Mimó Ksar et kasbah Loger dans une ancienne kasbah en terre. Acheter une kasbah.
Livres de Roger Mimó. Circuits dans la route des mille kasbahs. Les montagnes du Maroc. Inventaire de kasbahs et ksour. Ali Bey.