Tinghir et la vallée du Todra.

Page d’entrée.   Comment arriver à Tinghir : aéroports, routes et transports publiques.  Liste d’articles sur Tinghir et la vallée du Todra.  Cartes et plans de Tinghir et de la vallée du Todra.  Galerie d’images de Tinerhir et ses environs.  Galerie d’images de la vallée du Todra.

Le souk de Tinghir

Le souk hebdomadaire de Tinghir est l’un des plus importants du sud du Maroc par son mouvement et par la variété de produits qu’on y trouve. Il conserve un air assez traditionnel, avec un grand nombre d’activités spécifiques de la zone et pratiquées depuis des siècles, comme la vente de grains, de dattes, d’olives et de produits artisanaux locaux, ainsi que de bétail dans un annexe.

In Deutsch  In English  En español.
Souk de Tinghir en 1950.
Le souk de Tinghir en 1950

Le souk hebdomadaire de Tinghir possède une tradition centenaire. Au début il était situé à l’est du ksar Tinghir, au pied du Ksar Aït Barra. En 1930, d’après le lieutenant Beaurpère, on y vendait chaque lundi de 120 à 200 moutons, de 30 à 40 bovins, des ânes et des mulets en plus de la nourriture et les objets divers.

Par la suite il se déplaça un peu vers le côté occidental du dit ksar Tinghir, avant de quitter le centre-ville pour son emplacement actuel. Et, même après ça, jusqu’aux années 1990,  chaque lundi après-midi il revenait à sa place antérieure, dite Souk Tahtani ou "souk d’en bas".

Souk du bétail de Tinghir.
Souk du bétail, le samedi

Aujourd’hui le souk au bétail a lieu le samedi matin, dans une enceinte annexe à la place du grand souk par son côté ouest. Il conserve son importance traditionnelle, avec nombre de vaches, de moutons, de chèvres, d’ânes et de mulets. On y trouve aussi des "accessoires" pour les animaux, comme les sacoches, les bâts et les fers à cheval, ainsi que des camions de paille destinée à sa nourriture.

Souk du lundi de Tinghir, février 2010.
Le souk du lundi de Tinghir

Le grand souk hebdomadaire continue à se tenir le lundi, à trois kilomètres du centre-ville sur la route de Ouarzazate.

Son enceinte est divisée en quatre secteurs, séparés par des larges allées qui facilitent le passage de la foule d’un extrême à l’autre.

Même si les limites ne sont pas strictes, chacun de ces secteurs est plus ou moins spécialisé dans unes activités spécifiques, ce qui rappelle l’origine grémial des souks marocains.

D’une façon générale, la partie ouest du souk contient des légumes, des grains et des marchandises industrielles modernes ; la partie orientale est réservée aux produits artisanaux et à la production agricole locale, comme les dattes et les olives.

Souk de Tinghir.
Légumes au souk de Tinghir

Dans le secteur nord-ouest on trouve surtout des fruits et des légumes. Celles procédant des jardins du Todra sont aujourd’hui minoritaires. Les camions apportent la plupart des marchandises d’Agadir et de la vallée du Sous. Ils arrivent le dimanche matin et ce jour se vend en gros pour les commerçants de la ville. Puis, le lundi est la vente au détail, par kilo.

Grains au souk du lundi de Tinerhir.
Grains au souk de Tinghir

Le marché de grains est aussi d’une grande importance. Il comprend un espace couvert où les sacs de grain sont stockés et où ils peuvent être vendus en cas de pluie. Mais, si le temps est beau, la marchandise s’étend sur des bâches ou des plastiques  au tour du dit espace.

Outre le blé, très abondant, au souk de Tinghir il y a de l’orge, du maïs, des fèves et même parfois des lentilles.

Mesure pour la vente de grain au souk de Tinerhir.
Mesure pour la vente de grains

Le grain ne se vend pas au poids, comme les légumes, mais par mesures. Un pot en métal nommé al abra, "la mesure", est rempli jusqu’au bout et son contenu versé en suite dans un sac où le client va l’emporter.

Vêtements au souk de Tineghir.
Vêtements au souk de Tinghir

Les vêtements ne disposent pas d’un secteur propre, malgré son importance. Ils se distribuent entre les légumes et les grains. On trouve un peut de tout, des djellabas, des pantalons jeans, des robes, et aussi du linge d’occasion apporté de l’Europe.

Sandales au souk de Tineghir.
Sandales et chaussures

La même chose on peut dire pour les chaussures et les sandales, la plupart en plastique ou en caoutchouc, de toutes les couleurs et de toutes les tailles.

Nattes et matelas au souk de Tineghir.
Nattes et matelas au souk de Tinghir

Les matelas, les nattes tissées en plastique et quelques meubles trouvent sa place dans le secteur sud-est, dispersés entre d’autres marchandises.

Objets en plastique au souk de Tinergir.
Objets en plastique

D’autres objets en plastique, comme les jouets ou les fleurs, ne manquent pas et donnent un peu de joie à l’image d’ensemble avec sa diversité de couleurs.

Ménage de cuisine au souk de Tinergir.
Ménage de cuisine

Le ménage à cuisine et à foyer, comprenant les marmites, les couscoussières, les théières, les verres, les assiettes, les plateaux et d’autres pièces en aluminium, en céramique ou en vitre, se vendent aussi dans le secteur sud-est. Presque tout ça vient des usines de Casablanca et de la côte atlantique.

Théières et plateaux au souk de Tinehir, Maroc.
Plateaux et théières

Les théières et les plateaux traditionnels en cuivre occupent un petit espace spécifique dans le secteur sud-est. En générale ils viennent de Fès.

Quincaillerie au souk de Tineghir.
Quincaillerie

La quincaillerie y est aussi présente, avec toute sorte d’outillages pour les menuisiers, pour les maçons, pour les soudeurs, pour les plombiers et même pour les agriculteurs. La plupart de ces matériaux sont fabriqués en Chine et ils arrivent par camions depuis Casablanca.

Ferronnerie de Tinerhir, Maroc.
Ferronnerie de Tinghir

Mais il y a aussi des outillages artisanales fabriqués par les forgerons de Tinghir, notamment des faucilles, des pics, des pèles, des marteaux, des houes et des outils à tisser les tapis.

Ferraille et objets bonne occasion au souk de Tineghir.
Ferraille et objets bonne occasion

Sont d’une grande importance aussi les étales d’objets d’occasion divers apportés de l’Europe par les émigrés. L’ensemble de ces produits est connu par le mot espagnol chatarra, "ferraille", et comprend un peu de tout : radiocassettes, poêles, chaussures, jouets, machines à coudre, lampes, valises, ordinateurs...

Vélos au souk de Tineghir.
Vélos

Dans cette catégorie d’objets apportés par les émigrés, les vélos d’occasion occupent une place assez importante. Il y en a de toutes qualités et de toutes tailles, à des prix assez raisonnables, car les acheteurs sont pour la plupart des jeunes élèves du collège ou du lycée, avec très peu de moyens économiques.

Arbres et plantes au souk de Tineghir.
Arbres et plantes

Presque au milieu du souk, mais parfois aussi à l’extérieur, se trouvent les arbres et les plantes. Pour la plupart il s’agit de fruitiers : oliviers, abricotiers, pêchers, orangers, amandiers et d’autres destinés à l’agriculture. Mais parfois il y a aussi des fleurs et des plantes décoratives.

Semences au souk de Tinehir.
Semences de luzerne

Et, bien sur, on voit aussi des semences pour toute sorte de légumes, ainsi que pour les différentes espèces de luzerne : celle de la vallée du Todra, celle originaire du Tafilalet et même une qualité importée de la Chine...

Dattes au souk de Tinehir.
Dattes

Les dattes occupent une place importante dans le secteur nord-est, surtout à l’époque de la recollection, au mois d’octobre. Il y en a de très diverses qualités et à des prix aussi très différents.

Noyaux de dattes au souk de Tinghir.
Noyaux de dattes

Et même les noyaux de datte constituent un produit commercial, utilisé pour nourrir le bétail. Ils se vendent, comme les grains, par mesures ou abrat.

Olives au souk de Tinehir.
Olives noires

Les olives destinées à la production d’huile remplissent la place laissée par les dattes vers le mois de décembre, mais quelques vendeurs restent au souk pendant toute l’année. Elles se vendent également par mesures.

Vente d’épices au souk de Tinerhir.
Vente d’épices

Les épices, par contre, se commercialisent au poids, avec des balances d’haute précision. Les plus demandées sont le poivre noir, le poivre rouge, le cumin, le safran, la cannelle et le gingembre, chacun d’une couleur différente, ce qui donne un aspect très attractif.

Sel au souk de Tinehir.
Roches de sel

Le sel minéral est vendu en roches, destiné surtout à l’élevage (pour faire boire les vaches et augmenter ainsi sa production de lait) et à différents travaux artisanales.

Oeufs et volaille au souk de Tinerhir (Maroc)
Oeufs et volaille

Les oeufs, les volailles et même quelques lapins occupent une place spécifique dans le secteur nord-est, pas loin de l’ancienne entrée du souk, aujourd’hui condamnée. Les animaux sont vendus vivants, pour les égorger l’acheteur chez lui.

Vente de graisse au souk de Tinerhir, Maroc.
Vente de graisse

La graisse est un autre produit assez demandé par les habitants de Tinghir, qui l’utilisent dans la cuisine, pour la préparation de certains plats. Elle se vend par kilos.

Vente de henné au souk de Tinehir, Maroc.
Feuilles de henné

Le henné en feuilles ou en poudre est aussi très demandé par les femmes, qui l’emploient pour adoucir ses cheveux et pour protéger ses mains et ses pieds.

Vente d’écorce de noyer au souk de Tinghir, Maroc.
Écorce de noyer

Un autre produit cosmétique traditionnel très utilisé encore est l’écorce de noyer, avec laquelle on se frotte les dents et les lèvres.

Produits féminins au souk de Tinhir, Maroc.
Foulards et produits de maquillage

La présence féminine est minoritaire au souk de Tinghir, où presque tous les commerçants et la plupart des acheteurs sont des hommes ; mais, dans la zone de produits cosmétiques et de beauté personnelle, on y voit seulement des acheteuses et même quelques vendeuses.

Soufflets de Tinerhir, Maroc.
Soufflets de Tinghir

L’artisanat local occupe une bonne partie du secteur nord-est. La production artisanale de la ville de Tinghir a pour spécialité les soufflets, très demandés par les habitants de la région et surtout des montagnes.

Poterie d’El Hart dans le souk de Tinerhir, Maroc.
Poterie d’El Hart

C’est aussi dans le souk hebdomadaire de Tinghir qui se commercialise la poterie d’El Hart n’Iaamine : des plats à couscous, des seaux à pétrir le pain, des cendriers, des chandeliers, des jarres et d’autres objets d’usage quotidien.

Paniers dans le souk de Tinerhir, Maroc.
Sacoches et paniers

Le tressage de chanvre, de feuilles de palmier et même de plastique y est aussi très abondante, notamment les sacoches pour les ânes et les grands paniers pour plusieurs usages.

Seaux en caoutchouc au souk de Tinerhir, Maroc.
Seaux en caoutchouc

Les seaux en caoutchouc destinés à faire monter l’eau des puits ou bien à la construction sont faits avec des anciens pneus de voiture.

Outres à petit-lait au souk de Tinerhir, Maroc.
Outres pour faire du petit-lait

Les outres en peau de chèvre sont très utilisées pour faire du petit-lait, attachés entre trois bâtons ; même si quelques bidons en plastique avec un mécanisme qui les fait tourner ont commencé à les substituer.

Vente d’antiquités au souk de Tinerhir, Maroc.
"Antiquités" pour les touristes

Le souk de Tinghir compte aussi avec quelques étales destinées aux touristes. La présence d’un marchand couvert avec le foulard bleu du Sahara nous annonce sa spécialité.

Café au souk de Tinerhir, Maroc.
Café dans le souk de Tinghir

Et finalement, pour se reposer pendant ce long parcours à travers le souk, quelques cafés populaires couverts de réseaux et d’autres construits en dur au tour de l’enceinte offrent les attirantes théières de thé aux visiteurs.

Hôtel Tomboctou, patrocinador de este Web

Page d’entrée.   Comment arriver à Tinghir : aéroports, routes et transports publiques.  Liste d’articles sur Tinghir et la vallée du Todra.  Cartes et plans de Tinghir et de la vallée du Todra.  Galerie d’images de Tinerhir et ses environs.  Galerie d’images de la vallée du Todra.  Page d’entrée.

Contact avec l’auteur : E-mail de Roger Mimó.

© Roger Mimó. Version française : Marc Belin. Tous les droits réservés.

La route des mille kasbahs. Biographie de Roger Mimó Ksar et kasbah Loger dans une ancienne kasbah en terre. Acheter une kasbah.
Livres de Roger Mimó. Circuits dans la route des mille kasbahs. Les montagnes du Maroc. Inventaire de kasbahs et ksour. Ali Bey.