Tinghir et la vallée du Todra.

Page d’entrée.   Comment arriver à Tinghir : aéroports, 
routes et transports publiques.  Liste d’articles sur Tinghir et la vallée du Todra.  Cartes et plans de Tinghir et de la vallée du Todra.  Galerie d’images de Tinerhir et ses environs.  Galerie d’images de la vallée du Todra.

La palmeraie du Todra

Des Gorges du Todra jusqu’à Tinghir et encore une vingtaine de kilomètres plus à l’est, l’Oued Todra serpente entre collines et plaines désertiques et arrose avec l’eau du Haut Atlas une vallée étroite qu’il convertisse en un verger paradisiaque, plein de palmiers, d’oliviers et d’autres fruitiers.

In Deutsch. In English. En español.
Oued Todra, près des gorges du Todra, Maroc.
L’Oued Todra

L’Oued Todra, le nom duquel se transcrit aussi Todgha ou Toudgha, se fraie difficilement un passage entre les chaînes du Haut Atlas, donnant lieu aux gorges du Todra, et reçoit dans la source de Tizgui un grand débit d’eau arrivée par le sous-sol. De là, il continue par l’intérieur d’une falaise, entre les dernières chaînes de la montagne, jusqu’à Tinghir. En suite il débouche dans la grande plaine pour serpenter légèrement sur une vingtaine de kilomètres jusqu’à Agoudim n’Aiït Yazza. Absorbée par un grand nombre de canaux d’irrigation, l’eau de l’Oued Toudra n’arrive généralement pas jusqu’à Ferkla, oasis située 50 Km. à l’Est de Tinghir ; son lit traverse Ferkla pour ensuite se jeter dans le Gheris, mais l’eau n’arrive dans le Gheris que lors de fortes crues et ne dure généralement que quelques jours.

La palmeraie du Todra près des Gorges.
Palmeraie du Todra près des Gorges

La palmeraie du Todra, très dense et très étendue, se compose uniquement des deux rives de l’Oued Toudra. Elle est irriguée par un réseau de canalisations qu’on appelle tirguine (pluriel de targa). Elle est ombragée dans toute son étendue d’une multitude de palmiers, auxquels se mêlent, dans sa partie nord, grâce à l’abondance de l’eau, des vergers qui comptent presque toutes les variétés d’arbres fruitiers : pommiers, poiriers, pruniers, abricotiers, cognassiers, grenadiers, figuiers, amandiers, pêchers... Tous les légumes y sont aussi représentés : tomates, menthe courges, carottes, navets, fèves et aussi des raisins.

Cultures dans la palmeraie du Todra.
Cultures dans l’oasis du Todra

Plus bas, avec la raréfaction de l’eau, on y trouve plus d’orge et d’amandiers qui supportent mieux le manque d’eau. Dans la basse vallée, le débit de la rivière ne suffit pas pour alimenter la palmeraie. Un système appelé nouba est organisé de façon à ce que chaque village ou ighrem dispose à tour de rôle de la presque totalité du reste du débit de l’oued pendant un nombre défini de jours allant de deux à quatre selon l’importance du village et des champs à arroser.

La palmeraie du Todra dans son cours bas.
Palmeraie du Todra dans son cours bas

Le reste du temps, l’irrigation est assurée par des puits collectifs dont la profondeur peut aller jusqu’à 60 m. munis d’un moteur à gasoil. Les habitant les utilisent à tour de rôle pour irriguer leurs champs. Encore plus bas, en plus des puits, on trouve des fogaras ou khettaras, canaux souterrains qui transportent l’eau pendant plusieurs kilomètres à travers le plateau et qui se reconnaissent par la ligne de puits d’accès qui permettent de les creuser et déblayer.

Hôtel Tomboctou, patrocinateur de ce site Web.


Palmier en fleur dans l’oasis du Todgha, Maroc.
Palmier en fleur
Luzerne dans la palmeraie du Todgha, Maroc.
Luzerne
Figuier dans la palmeraie du Todra, Maroc.
Figuier
Fèves dans la palmeraie du Toudgha, Maroc.
Fèves
Olivier dans la palmeraie du Todgha, Maroc.
Olivier
Maïs dans la palmeraie du Todgha, Maroc.
Maïs
Grenadier dans la palmeraie du Todra, Maroc.
Grenadier
Amandier dans la palmeraie du Toudgha, Maroc.
Amandier

Page d’entrée.   Comment arriver à Tinghir : aéroports, routes 
et transports publiques.  Liste d’articles sur Tinghir et la vallée du Todra.  Cartes et plans de Tinghir et de la vallée du Todra.  Galerie d’images de Tinerhir et ses environs.  Galerie d’images de la vallée du Todra.  Page d’entrée.

Contact avec l’auteur : E-mail de Roger Mimó.

© Roger Mimó. Version française : Marc Belin. Tous les droits réservés.

La route des mille kasbahs. Biographie de Roger Mimó Ksar et kasbah Loger dans une ancienne kasbah en terre. Acheter une kasbah.
Livres de Roger Mimó. Circuits dans la route des mille kasbahs. Les montagnes du Maroc. Inventaire de kasbahs et ksour. Ali Bey.