Kasbah Aït Ouzza, Boumalne Dadès

Roger Mimó :

In English   En español   En català.

LA ROUTE DES MILLE KASBAHS

Site de l’Hôtel Tomboctou

Étape 2 : de Skoura à la vallée du Dadès

La route nationale avance entre Skoura et Quelat Mgouna par un paysage désertique sans un seul village ou kasbah. Sauf à Imassine, où se nichent une quinzaine de kasbahs. Imassine est une petite oasis pleine d’arbres fruitiers. Il n’y a plus un seul palmier jusqu’à Tinghir.

Carte du sud du Maroc entre Skoura et Quelat Mgouna

14 km après Imassine, au point 31º 11,487’ N - 6º 12,950’ W, une piste descend à droite, traverse le Dadès par un pont et atteint le village d’Aït Ouaddar, où l’on voit deux kasbahs en ruines pittoresques par sa situation, au bord de la rivière : celle d’Aït Said (31º 10,882’ N - 6º 11,282’ W) et celle d’Aït Ouahi (31º 11,043’ N - 6º 11,662’ W).

Kasbah Aït Said, Quelat Mgouna, sud du Maroc.
Kasbah Aït Said
Kasbah Aït Ouahi, Quelat Mgouna, sud du Maroc.
Kasbah Aït Ouahi

Puis, un peu avant Quelat Mgouna, nous apercevons de l’autre côté de l’oued les ruines de la forteresse qui donna son nom à cette ville et, pas loin, la kasbah Aït Fadil (31º 13,871’ N - 6º 08,508’ W), très attirante, en bon état de conservation.

La haute vallée du Mgoun ou "vallée des Roses"

Carte de la vallée de Mgoun

Du centre de Quelat Mgouna part une route vers le Nord. Si on la prend, on découvre tout de suite les restes du ksar Talmout de Mirna (31º 15,378’ N - 6º 07,930’ W), au milieu des jardins, et un peu plus loin l’impressionnante Tighremt n’Oufella n’Mirna dressée sur un piton rocheux (31º 15,549’ N - 6º 82,626’ W).

Ksar Mirna, Quelat Mgouna, sud du Maroc.
Ksar Talmout, Mirna
Kasbah de Mirna, Quelat Mgouna, sud du Maroc.
Tighremt n’Oufella n’Mirna
Bou Taghrar, près de Quelat Mgouna, sud du Maroc.

Ensuite, cette route remonte la vallée du Mgoun, dite "vallée des Roses", en passant par de nombreux villages, comme Azrou et Tourbist. D’Azrou, une piste à gauche permet accéder à Tazrout, où se trouvent deux kasbahs de grande hauteur.

À Bou Taghrar se dresse, entre autres, la kasbah d’Aït Oumergden (31º 23,457’ N - 6º 07,937’ W), impressionnante par ses proportions et par sa riche décoration en adobes. On peut y accéder (10 DH).

Plus loin, une piste à droite, non conseillée aux voitures de tourisme, se dirige vers Imi n’Ouaka, qui compte un grand nombre de kasbahs dans un paysage féerique.

Imi n’Ouaka, vallée du Mgoun, Maroc.
Imi n’Ouaka

à Alemdoun, une autre déviation à droite nous conduit à Amajgag et de là une route nouvellement goudronnée continue par Imeskar et un col de trois mille mètres jusqu’à la haute vallée du Mgoun et la vallée d’Aït Bougamés.

Peu après, une dernière piste à gauche nous permet d’entrer à Rbat, où nous admirerons la kasbah ancienne de la famille Oumergdal, ouverte à la visite (31º 24,868’ N - 6º 12,693’ W). La route goudronnée, de sa part, finisse à Aït Toumert, après avoir passé près de la kasbah d’Aït Lala, à Aït Khalifa.

Entre Quelat Mgouna et Boumalne Dadès, la route suit toujours la vallée, où sont établis jardins, villages et kasbahs.
La première kasbah qu’on doit mentionner est celle d’El Goumt (31º 17,444’ N - 6º 02,578’ W), un ensemble de deux bâtiments qui appartenaient autrefois au Glaoui et sont passés plus tard aux mains de l’État marocain. Malheureusement, ils restent fermés au public et ils se dégradent petit à petit sans que les autorités compétentes fassent aucun effort pour l’éviter, malgré le rapport officiel dont ils disposent depuis 1975 sur ses possibilités d’exploitation touristique.

Carte du sud du Maroc entre Quelat Mgouna et Boumalne Dadès.

Près de Souk El Khemis (le souk du jeudi), on découvre sur la droite la kasbah d’Aït Kassi (31º 18,695’ N - 6º 01,460’ W), annoncée comme "Maison d’Hôtes et Musée d’art berbère".
Construite en deux étapes entre 1920 et 1950, elle mérite la visite par son excellent état de conservation et par les objets traditionnels qui y sont exposés : une intéressante collection de bijoux et de nombreux objets anciens. Cette heureuse initiative des propriétaires contraste avec le manque d’intérêt de l’État pour sa voisine d’El Goumt. Pour la visite, vous donnez ce que vous voulez.

Plus d’information

Kasbah Aït Kassi dans la vallée du Dadès, sud du Maroc.
Kasbah Aït Kassi
Musée de la kasbah Aït Kassi, vallée du Dadès, Maroc.
Musée de la Kasbah Aït Kassi

Plus loin, à Agafai, nous verrons la belle kasbah d’El Haj Moha Ou Abdessalam (31º 20,240’ N - 6º 00,495’ W). Elle date du début du XXe siècle et attire l’attention par sa galerie extérieure avec des arcades, ainsi que par la riche décoration des murs et des tours. Elle est malheureusement à l’abandon, mais elle n’a pas encore commencé à tomber en ruine.

À Aït Bou Allal apparaît, par contre, la kasbah du Haj Moha ou Brahim (31º 21,984’ N - 5º 59,793’ W), encore habitée et bien entretenue, même si elle est beaucoup moins pittoresque que la précédente. D’autres kasbahs placées sur cette étape sont un peu à l’écart de la route, mais aucune d’entre elles n’offre un intérêt particulier.

Kasbah Aït Ouzza, Boumalne Dadès, Maroc

En arrivant à Boumalne, on trouve les ruines du vieux ksar Aït Idir et, un peu plus loin, la kasbah d’Aït Ouzza, une des plus hautes de la région : 18 mètres.

Elle est encore en bon état parce qu’elle est toujours habitée, mais en principe elle ne se visite pas.


La haute vallée du Dadès

Carte de la vallée du Dadès au sud du Maroc.

Du centre de Boumalne part une piste praticable avec n’importe quelle voiture, qui remonte la vallée du Dadès par la rive gauche du fleuve, jusqu’à Slilo. Là se dresse la kasbah du caïd Mimoun (31º 23,356’ N - 5º 59,144’ W), qui compte cinq niveaux. Elle est à vendre (voir la rubrique acheter une kasbah).

On parvient aux autres villages de la vallée par une route bien goudronnée qui monte jusqu’à Msemrir par un joli paysage de haute montagne plein de canyons, de gorges et de curieuses formations en conglomérat.

Kasbah Mohadach à Aït Moutad, Dadès, Maroc.

La première kasbah de cette étape est située face au hameau d’Ighrem Melloul, à Aït Moutad (31º 24,804’ N - 6º 00,153’ W) et fut construite en 1939 par Mohadach Ou El Haj, qui était à ce moment le représentant du Glaoui dans la contrée. C’est la seule kasbah dans tout le sud du Maroc qui possède cinq tours d’angle au lieu des quatre tours classiques. Cette cinquième tour a été imposée par le terrain, la kasbah étant bâtie au bord d’une falaise. Elle est ouverte à la visite. L’intérieur est surprenant par son style urbain, avec un grand patio central et des arcades recouvertes de plâtre sculpté. De la terrasse on obtient une vue magnifique sur la vallée.

À Aït Larbi se ressemblent trois kasbahs construites vers la fin du XIXe siècle, très riches en décoration. Le paysage qui les entoure accroît encore plus leur valeur artistique, en leur offrant un des cadres les plus spectaculaires de la région. Celle d’Aït Khoya Ali (31º 27,445’ N - 6º 58,299’ W) est ouverte à la visite moyennant un pourboire.

Kasbahs à Aït Larbi, Dadès, sud du Maroc.

On trouve la kasbah suivante à Aït Idir, très simple. Par la suite on rentre dans les gorges du Dadès et, quand la vallée s’ouvre à nouveau, apparaît la magnifique kasbah d’Imdiazen, décorée avec finesse et assez bien entretenue. On ne la visite pas car les propriétaires n’habitent pas sur place.

Filles Mgouna, sud du Maroc.

Il y a aussi une kasbah à Aït Amer et deux plus petites à Tighadouine, un joli village placé sur une colline. À partir de là, l’intérêt architectural de la vallée se réduit beaucoup, jusqu’à Msemrir. Dans cette petite ville se conservent les ruines de l’Ighrem Akedim et il y a aussi une kasbah dont nous reparlerons au chapitre acheter.


Contact avec l’auteur :
E-mail de Roger Mimó.

Copyright Roger Mimó. Version française : Marc Belin.

Route des mille kasbahs, étape 2 Route des mille kasbahs, liste des étapes Route des mille kasbahs, étape 4

Biographie de Roger Mimó Qu’est-ce qu’une kasbah ? Loger dans une ancienne kasbah en terre. Kasbahs en vente au sud du Maroc. Livres de Roger Mimó.
Circuits dans la route des mille kasbahs. Les montagnes du Maroc. Inventaire de kasbahs et ksour. Tinghir et la vallée du Todra Le voyage d’Ali Bey.