Tinghir et la vallée du Todra.

Page d’entrée.   Comment arriver à Tinghir : aéroports, routes et transports publiques.  Cartes et plans de Tinghir et de la vallée du Todra.  Galerie d’images de Tinerhir et ses environs.  Galerie d’images de la vallée du Todra.

Survoler la vallée du Todra en ballon

Ayant survolé la vallée du Todra en mai 2022 avec l’organisation Atlas Vallée Ballons, nous avons maintenant le plaisir de vous raconter cette fantastique expérience.

In Deutsch  In English  En español.
Survoler la vallée du Todra en ballon.
Près d’Imarighen

Nous ayant récupérés à l’aube à notre hôtel avec la Land Rover de l’organisation, on a sillonné les différentes routes de la vallée à la recherche du meilleur point de départ. Celui-ci varie d’un jour à l’autre en fonction de la direction du vent. Ils nous ont invités à boire un café pendant qu’ils analysaient le mouvement de l’air.

Survoler la vallée du Todra en ballon.
Près de Taghzoute

Une fois qu’on a trouvé le bon endroit pour décoller, la nacelle dans laquelle nous devions voyager a été descendue de la remorque de la Land Rover.

Survoler la vallée du Todra en ballon.
Le ballon

Après, ils ont commencé à gonfler l’énorme ballon à l’aide d’un simple ventilateur très puissant qui le remplissait d’air.

Survoler la vallée du Todra en ballon.
Le ballon

Ensuite, ils ont chauffé l’air à l’intérieur du ballon avec un chalumeau pour le faire monter. Tout était prêt !

Survoler la vallée du Todra en ballon.
Le ballon

Le grand moment était arrivé ! Le pilote a sauté dans la nacelle avec une agilité professionnelle, suivi des quatre passagers, qui y sommes grimpés du mieux que nous avons pu. Puis ils ont lâché la corde qui maintenait le ballon attaché à la Land Rover et nous avons commencé à nous élever lentement, avec une douceur extraordinaire.

Survoler la vallée du Todra en ballon.
Près de Taghzoute

Bien que l’ascension ait été presque imperceptible, en une minute seulement nous étions à une hauteur considérable, tandis que l’équipe d’Atlas Vallée Ballons nous saluait d’en bas et nous souhaitait un bon voyage. Du toit d’une des maisons que nous survolions, une dame nous a invité à prendre le thé… Comme si c’était possible !

Survoler la vallée du Todra en ballon.
Dans le ballon

Il était presque huit heures du matin. Le froid du petit matin avait fait place à une chaleur considérable, produite par le soleil et augmentée par le feu qui s’élevait au-dessus de nos têtes. Nous avons enlevé nos vêtements chauds.

Survoler la vallée du Todra en ballon.
Près de Taghzoute

Notre ombre se projetait sur la plaine désertique qui entoure de toutes parts la palmeraie, faisant de la vallée du Todra une véritable oasis. Nous survolions son extrémité est.

Survoler la vallée du Todra en ballon.
Le ballon

Les rafales de feu périodiquement lâchées par le chalumeau nous faisaient monter de plus en plus haut. Le bruit de ce chalumeau était le seul qui interrompait le silence et quand il cessait nous nous trouvions dans une paix mystérieuse, comme si nous flottions sur un nuage ou comme si nous voyagions sur le tapis volant des Mille et Une Nuits.

Survoler la vallée du Todra en ballon.
La vallée du Todra

Maintenant la vallée du Todra se dessinait clairement à nos pieds, avec ses trente kilomètres de long, de là où nous étions jusqu’aux fameuses gorges du Todra.

Survoler la vallée du Todra en ballon.
El Hart n’Igourramen

On pouvait distinguer parfaitement quelques-uns des cinquante villages qui parsèment la palmeraie, encore habitées.

Survoler la vallée du Todra en ballon.
Zaouïa Sidi El Haj Amar, El Hart n’Igourramen

Et aussi d’autres qui avaient été abandonnés et se trouvaient en ruine, victimes des inondations dans certains cas.

Survoler la vallée du Todra en ballon.
Marabout près d’El Hart

Nous avons également repéré un marabout solitaire entre les palmiers.

Survoler la vallée du Todra en ballon.
Khettara

Et les anciennes Khettaras ou canaux souterrains qui amenaient de très loin l’eau nécessaire pour irriguer cette partie basse de la vallée du Todra. Ils se reconnaissent à la succession de puits qui permettaient de draguer le canal.

Survoler la vallée du Todra en ballon.
Vers le Jebel Saghro

Le pilote n’avait dans la main que la possibilité de nous faire monter ou descendre, pas la direction à suivre, qui dépendait uniquement du vent. Après presque une heure de mouvement fluide au-dessus de la palmeraie, nous avons commencé à nous éloigner de celle-ci, vers le sud. Alors, les contreforts du Jebel Saghro, un massif montagneux extrêmement aride, se sont présentés à nos yeux.

Survoler la vallée du Todra en ballon.
Taghia

Nous sommes entrés bientôt dans la vallée secondaire de l’Assif Targuit, un affluent du Todra qui est habituellement à sec. Au confluent, nous avons vu Taghia n’Illamchane, un village dont on parle longuement dans l’article sur l’histoire du Todra.

Survoler la vallée du Todra en ballon.
Tiliouine

Enfin nous avons atterri dans la petite oasis de Tiliouine, dans la même vallée secondaire, où l’équipe d’Atlas Vallée Ballons est venue nous chercher avec la Land Rover.

Hôtel Tomboctou, patrocinador de este Web


La route des mille kasbahs. Biographie de Roger Mimó Ksar et kasbah Loger dans une ancienne kasbah en terre. Acheter une kasbah.
Livres de Roger Mimó. Circuits dans la route des mille kasbahs. Les montagnes du Maroc. Inventaire de kasbahs et ksour. Ali Bey.

Contact avec l’auteur : E-mail de Roger Mimó.

© Roger Mimó. Version française : Marc Belin. Tous les droits réservés.