Tamjeyert, Dadès

Roger Mimó :

LE PATRIMOINE ARCHITECTURAL DU SUD DU MAROC

Hôtel Tomboctou, Tinghir

Inventaire architectural du Sud du Maroc > Le Jebel Saghro, le Jebel Rhart et le Jebel Tadaout > Ksar Oubahlou

Ksar Oubahlou (Ba Habou ou Ba Hallou d’après les cartes)

GPS : 30º 49,535’ N, 04º 27,218’ W.

Typologie : forteresse de tribu.

Taille : 15 000 m2.

Importance historique : par se situation et sa description, on peut l’identifier avec le « château d’Oummhelhessen » décrit par Jean-Léon Africain.

État de conservation en 2022 : en ruine.

Photos actuelles et photos satellite :

Ksar Oubahlou
Federico Gómez
Ksar Oubahlou
Federico Gómez
Ksar Oubahlou
Federico Gómez
Ksar Oubahlou

Mentions bibliographiques : Jean-Léon Africain écrit en 1525 : « Oummhelhessen est un dangereux château distant de Segelmesse environ vingt et cinq mile, édifié par les Arabes dans un âpre désert, sur le grand chemin qui est entre Segelmesse et Dara. Le clos de celui-ci est de très belles et bonnes murailles, dont les pierres sont si noires qu’elles ressemblent au charbon et il y a ordinairement une garde de certains signeurs arabes, lesquels font de sorte que nul n’y passe qu’il ne paye un ducat par charge de chameau, et aussi se font payer de chaque Juif. J’y passait une fois en compagnie de quatorze Juifs et, s’enquerant la garde de combien nous étions, nous répondimes que nous ne passions le nombre de douze, mais, ayant trouvé le contraire de ce que nous avions afirmé, en voulut rétenir deux, que nous attestâmes être Mahometans, à quoi ajoutant peu de foi, leur firent lire l’office de Mahomet. Ce qu’ayant fait, on leur demanda pardon et fûmes tous remis en liberté ».

Monument antérieur Monument suivant
Biographie de Roger Mimó Qu’est-ce qu’une kasbah? Loger dans une ancienne kasbah. Kasbahs en vente. Livres de Roger Mimó.
Oeuvres de la famille de Roger MimŽoacute; Les montagnes du Maroc. La route des mille kasbahs. Tinghir et la vallée du Todra Le voyage d’Ali Bey.

Contact avec l’auteur : E-mail de Roger Mimó.

© Roger Mimó. Version française : Marc Belin.