Chambre Telouet

Chambre Telouet

  • 2 personnes
  • 1 lit de 140 x 190
  • 16 m²

Cette chambre double se trouve au rez-de-chaussée. Elle est équipée avec salle d’eau, séchoir, WI-FI, climatiseur et chauffage central en hiver. Elle est décorée avec des images et objets de la région de Telouet, y compris les fameux tapis Glaoua.

Lire la suite Moins -

Nous lui avons donné ce nom pour rappeler les anciennes routes des caravanes.

Pendant des siècles, le col de Telouet a été un point de passage obligé pour les caravanes allant de Marrakech vers la vallée du Drâa et le caïd de Telouet a vu grandir sa richesse avec les droits de protection versés par les commerçants, ce qui lui permit de construire l'énorme casbah encore visible et de soumettre toute la région.

En 1884, Charles de Foucauld écrit :

« Le Telouet est une fraction des Glaoua : il comprend un certain nombre de villages, semés les uns près des autres dans une petite plaine fertile ; l’un d’eux, Imaounine, est la résidence du caïd El Glaoui. L’extérieur des constructions annonce la prospérité : maisons hautes et bien bâties. Les arbres ne sont pas encore nombreux ; on en voit quelques uns auprès des habitations : ce sont des trembles, des figuiers, des noyers ; il pousse aussi des pieds de vigne. Une multitude de ruisseaux descendant de la crête de l’Atlas arrosent le sol ».

  • Climatisation
  • Chauffage central
  • Ventilateur
  • Salle de bains privée, avec douche
  • Nécessaire de toilette offert
  • Sèche-cheveux
  • Il est interdit de fumer dans la chambre
  • Bureau
  • Accès Wi-Fi gratuit
  • Service de blanchisserie
Chambre Chinguetti

Chambre Chinguetti

  • 3 personnes
  • 3 lits individuels
  • 24 m²

Cette chambre triple avec trois lits de 90 x 190 cm se trouve au rez-de-chaussée. Elle est équipée avec une grande salle d’eau, séchoir, WI-FI, climatiseur et chauffage central en hiver. Elle est décorée avec des images et objets de la Mauritanie.

Lire la suite Moins -

Nous lui avons donné ce nom pour rappeler les anciennes routes des caravanes.

Située sur le plateau de l’Adrar, Chinguetti a constitué au Moyen Age une des principales étapes de la route caravanière occidentale, et aussi un foyer culturel de premier ordre. Elle était considérée comme la septième ville sainte de l’Islam. Mais à partir du XIIe siècle, elle fut concurrencée par sa voisine Ouadane.

Aujourd’hui reste un petit village dépeuplé et à demi noyé par le sable. On y arrive par une piste difficile de 100 Km à partir d’Atar (Mauritanie).

Bernard Nantet écrit dans L’invention du désert, page 313 :

« Dans l’Adrar, Chinguetti, née d’une cité plus ancienne, Birou, sur la route transsaharienne, devint le point de ralliement des pèlerins pour La Mecque. Sa mosquée est la plus respectée du pays, et Chinguetti est pour les Mauritaniens une des villes saintes du monde musulman ».

  • Climatisation
  • Chauffage central
  • Ventilateur
  • Salle de bains privée, avec douche
  • Nécessaire de toilette offert
  • Sèche-cheveux
  • Il est interdit de fumer dans la chambre
  • Bureau
  • Accès Wi-Fi gratuit
  • Service de blanchisserie
Chambre Beni Sbih

Chambre Beni Sbih

  • 3 personnes
  • 1 grand lit, 1 petit lit
  • 19 m²

Cette chambre triple avec un lit de 140 x 190 cm et un autre lit de 90 x 190 cm se trouve au rez-de-chaussée. Elle peut être utilisée aussi comme chambre double. Elle est équipée avec salle d’eau, séchoir, WI-FI, climatiseur et chauffage central en hiver. Elle est décorée avec des images et objets de la vallée du Drâa, où se trouve le ksar Beni Sbih.

Lire la suite Moins -

Nous lui avons donné ce nom pour rappeler les anciennes routes des caravanes.

Depuis le Moyen Âge et jusqu’au XIXe siècle, Beni Sbih était la ville la plus importante de l’oasis de Lektaoua, dans la vallée du Drâa, point de départ des caravanes vers Tombouctou. Aujourd’hui reste un gros village entouré de remparts et encore habité, accessible par une route de 3 Km depuis Tagounite.

Mármol Carvajal écrit en 1570 :

« Beni Sbih est divisée en deux et fermée d’un simple mur ; c’est une des principales de la province (...). Il y a aujourd’hui plusieurs arquebusiers et arbalétriers. Et pour le repos et la sûreté de Drâa, le Roy du Maroc y tient un Gouverneur, avec garnison, qui défend les habitants des courses des Arabes Ouled Celim ».

  • Climatisation
  • Chauffage central
  • Ventilateur
  • Salle de bains privée, avec douche
  • Nécessaire de toilette offert
  • Sèche-cheveux
  • Il est interdit de fumer dans la chambre
  • Bureau
  • Accès Wi-Fi gratuit
  • Service de blanchisserie
change

Chambre Taoudeni

  • 3 personnes
  • 1 grand lit, 1 petit lit
  • 18 m²

Cette chambre triple avec un lit de 140 x 190 cm et un autre de 90 x 190 cm se trouve au rez-de-chaussée. Elle peut être utilisée aussi comme chambre double. Elle est équipée avec une grande salle d’eau, séchoir, WI-FI, climatiseur et chauffage central en hiver. Elle est décorée avec des images et objets touareg de la région de Taoudeni (nord du Mali), ainsi qu’avec des morceaux de sel comme ceux qu’on extrait à Taoudeni.

Lire la suite Moins -

Nous lui avons donné ce nom pour rappeler les anciennes routes des caravanes.

Perdue en plein désert, la saline de Taoudeni devint au XVIe siècle une étape habituelle des caravanes, à la place de sa voisine Traza. Elles y chargeaient du sel à échanger contre de l’or à Tombouctou. Aujourd’hui elle est devenue un petit village, accessible par une piste difficile de 700 Km à partir de Tombouctou (Mali).

René Caillié a écrit en 1828 :

« C’est de Taoudeni qu’on tire tous les sels qui s’importent de Tombouctou à Jenné, et de cette ville dans tout le Soudan. Les mines de sel y sont à trois pieds et demi ou quatre pieds de profondeur au dessous du sol et par couches très épaisses : on le tire par blocs ; puis on le scie en planches. Ces mines font la richesse du pays : elles sont exploitées par des esclaves Nègres surveillés par des Maures, et qui n’ont, pour se nourrir, que du riz et du mil apportés de Tombouctou, cuits avec de la viande de chameau séchée au soleil ».

  • Climatisation
  • Chauffage central
  • Ventilateur
  • Salle de bains privée, avec douche
  • Nécessaire de toilette offert
  • Sèche-cheveux
  • Il est interdit de fumer dans la chambre
  • Bureau
  • Accès Wi-Fi gratuit
  • Service de blanchisserie
change

Chambre Sijilmassa

  • 3 personnes
  • 1 grand lit, 1 petit lit.
  • 16 m²

Cette chambre triple avec un lit de 140 x 190 cm et un autre de 90 x 190 cm se trouve au rez-de-chaussée. Elle peut être utilisée aussi comme chambre double. Elle est équipée avec salle d’eau, séchoir, WI-FI, climatiseur et chauffage central en hiver. Elle est décorée avec des images et objets du Tafilalet, où se trouvent les ruines de Sijilmassa.

Lire la suite Moins -

Nous lui avons donné ce nom pour rappeler les anciennes routes des caravanes.

Première grande ville du Maroc islamisé et capitale d’un royaume depuis 757, Sijilmassa est devenue à partir du XIe siècle le principal centre du commerce caravanier, reliant Tlemcen et Fès d’un côté, Tombouctou et Gao de l’autre. Mais au XIVe siècle elle a été détruite par les guerres intestines et aujourd’hui n’en restent que des pans de murs couverts de sable, à l’entrée de Rissani.

El Bekri écrit en 1068 :

« Sijilmassa est située dans une plaine dont le sol est imprégné de sel. Elle est entourée de faubourgs. À l’intérieur on voit de très belles maisons et des édifices magnifiques. Elle possède un grand nombre de jardins. La partie inférieure de la muraille qui l’entoure est en pierres, et la partie supérieure en briques. Les habitants portent toujours le nicab, voile qui leur cache la figure, et si, par hasard, quelqu’un d’entre eux se montre le visage découvert, ses proches parents ne le reconnaissent pas ».

  • Climatisation
  • Chauffage central
  • Ventilateur
  • Salle de bains privée, avec douche
  • Nécessaire de toilette offert
  • Sèche-cheveux
  • Il est interdit de fumer dans la chambre
  • Bureau
  • Accès Wi-Fi gratuit
  • Service de blanchisserie
change

Chambre Audaghost

  • 3 personnes
  • 3 lits individuels
  • 21 m²

Cette chambre triple avec trois lits de 90 x 190 cm _ se trouve au rez-de-chaussée. Elle est équipée avec salle d’eau, séchoir, WI-FI, climatiseur et chauffage central en hiver. Elle est décorée avec des images et objets de la Mauritanie, où se trouvent les ruines d’Audaghost.

Lire la suite Moins -

Nous lui avons donné ce nom pour rappeler les anciennes routes des caravanes.

Au Xe siècle, Aoudaghost était la capitale d’un royaume berbère très prospère et une importante étape des caravanes allant de Chinguetti à Tombouctou. Prise par l’empire de Ghana, puis par les Almoravides, elle déclina à partir du XIIe siècle. Aujourd’hui ne reste de l’ancienne ville que quelques pierres et des puits fréquentés par les nomades. On y arrive par une piste très difficile de 150 Km en partant de Kiffa (Mauritanie).

El Bekri écrit en 1068 :

« Aoudaghost, ville grande et très peuplée, est bâtie dans une plaine sablonneuse, au pied d’une montagne absolument stérile et dépourvue de végétation. Aoudaghost renferme une mosquée, plusieurs oratoires et une nombreuse population. Dans ces établissements on trouve des maîtres qui enseignent à lire le Coran. Tout au tour de la ville s’étendent des jardins de dattiers ».

  • Climatisation
  • Chauffage central
  • Salle de bains privée, avec douche
  • Nécessaire de toilette offert
  • Sèche-cheveux
  • Il est interdit de fumer dans la chambre
  • Bureau
  • Accès Wi-Fi gratuit
  • Service de blanchisserie
change

Chambre Fès

  • 2 personnes
  • 1 lit de 140 x 190
  • 20 m²

Cette chambre double occupe une des quatre tours de la kasbah au rez-de-chaussée. Elle est équipée avec salle d’eau, séchoir, WI-FI, climatiseur et chauffage électrique en hiver. Elle est décorée suivant le style de la ville de Fès.

Lire la suite Moins -

Nous lui avons donné ce nom pour rappeler les anciennes routes des caravanes.

Fondée au IXe siècle, la ville de Fès fut au long de l’Histoire un des principaux points de départ et d’arrivée des caravanes en provenance de Tlemcen, Sijilmassa, Marrakech et des ports de la Méditerranée. Capitale des Idrissides, puis des Mérinides et des Alaouites, elle est depuis toujours le centre culturel et religieux le plus important du Maroc. Encore aujourd’hui elle reste la quatrième ville du pays en nombre d’habitants.

En 1828, René Caillié écrit :

« Fès est située dans une sorte d’entonnoir, formé par de hautes montagnes, bien boisées, d’où descendent plusieurs gros ruisseaux qui arrosent la campagne et fournissent la ville de très bonne eau ; dans toutes les mosquées il y a des jets d’eau, et, dans plusieurs rues, des fontaines destinées à désaltérer les passants. On y remarque plusieurs moulins à eau pour moudre les grains. La ville doit avoir quatre milles au tour, autant que j’ai pu le juger en l’examinant du haut d’une montagne ; elle s’étend de l’est à l’ouest. Elle est entourée d’un double mur en brique, bien fait, ayant de distance en distance des pignons qui lui servent d’ornement ; il peut avoir 12 à 13 pieds d’élévation. On entre par une grande porte, d’une régularité de construction qui m’a étonné ; elle forme un arc de triomphe, sous lequel je vis établis beaucoup de marchands de comestibles ».

  • Climatisation
  • Chauffage électrique
  • Salle de bains privée, avec douche
  • Nécessaire de toilette offert
  • Sèche-cheveux
  • Il est interdit de fumer dans la chambre
  • Bureau
  • Accès Wi-Fi gratuit
  • Service de blanchisserie
change

Chambre Tichit

  • 2 personnes
  • 1 lit de 140 x 190
  • 16 m²

Cette chambre double se trouve à l’étage. Elle est équipée avec salle d’eau, séchoir, WI-FI, climatiseur et chauffage central en hiver (un radiateur dans la chambre et un autre dans la salle d’eau). Elle est décorée avec des images et objets de la Mauritanie, où se trouve l’ancienne ville de Tichit.

Lire la suite Moins -

Nous lui avons donné ce nom pour rappeler les anciennes routes des caravanes.

Oasis perdue dans le désert mauritanien, Tichit constituait au XVI siècle une étape importante pour les caravanes allant d’Ouadane vers Tombouctou. Aujourd’hui reste un petit village, accessible seulement par avion ou bien par un itinéraire de 200 km en plein désert, sans piste visible, à partir de Tidjikja (Mauritanie).

Bernard Nantet écrit dans L’invention du désert, p.131 :

« Les habitants du Dchar Tichit appartiennent à la période qui vit les populations quitter les lieux touchés par une trop forte aridité pour se réfugier là où la vie était encore possible (...). Établies prioritairement, comme toujours, près des points d’eau, les populations accompagnèrent leur assèchement ».

  • Climatisation
  • Chauffage central
  • Ventilateur
  • Salle de bains privée, avec douche
  • Nécessaire de toilette offert
  • Sèche-cheveux
  • Il est interdit de fumer dans la chambre
  • Bureau
  • Accès Wi-Fi gratuit
  • Service de blanchisserie
change

Chambre Marrakech

  • 4 personnes
  • 1 grand lit,2 petits lits
  • 26 m²

Cette chambre familiale avec un lit de 140 x 190 cm et deux lits de 90 x 190 cm disposés sous forme de salon se trouve à l’étage. Elle est équipée avec salle de bain, séchoir, WI-FI, climatiseur et chauffage central en hiver (un radiateur dans la chambre et un autre dans la salle d’eau). Elle est décorée dans le style de Marrakech.

Lire la suite Moins -

Nous lui avons donné ce nom pour rappeler les anciennes routes des caravanes.

Fondée par les Almoravides au XIe siècle, Marrakech a été au long de l’histoire une des capitales de l’Empire marocain et un des principaux points de départ du commerce transsaharien.

Ali Bey écrit en 1803 :

« La ville de Marrakech ou Maroc, ancienne capitale du royaume de ce nom, ruinée par une suite de guerres désastreuses et encore dépeuplée par le fléau de la peste, n’est aujourd’hui qu’une ombre de sa splendeur passée. Une population de presque sept cent mille habitants, lors de sa grandeur, donnait le mouvement et la vie à l’agriculture, aux arts et au commerce du pays ; elle est à peine aujourd’hui de trente mille âmes ».

  • Climatisation
  • Chauffage central
  • Ventilateur
  • Salle de bains privée, avec baignoire
  • Nécessaire de toilette offert
  • Sèche-cheveux
  • Il est interdit de fumer dans la chambre
  • Bureau
  • Accès Wi-Fi gratuit
  • Service de blanchisserie
change

Chambre Ouadane

  • 3 personnes
  • 1 grand lit, 1 petit lit.
  • 21 m²

Cette chambre triple avec un lit de 140 x 190 cm et un autre de 90 x 190 cm se trouve à l’étage. Elle peut être utilisée aussi comme chambre double. Elle est équipée avec salle d’eau, séchoir, WI-FI, climatiseur et chauffage central en hiver (un radiateur dans la chambre et un autre dans la salle d’eau). Elle est décorée avec des images et objets de la Mauritanie, où se trouve l’ancienne ville d’Ouadane.

Lire la suite Moins -

Nous lui avons donné ce nom pour rappeler les anciennes routes des caravanes.

À partir du XIIe siècle, Ouadane a remplacé sa voisine Chinguetti dans la route caravanière occidentale. Avec l’ouverture des mines de sel d’Idjil, elle est devenue une étape classique, utilisée jusqu’au XIXe siècle.

Aujourd’hui la vieille ville est en ruines et à côté se trouve un petit village moderne. Pour y arriver, il faut prendre une piste difficile de 200 Km au départ d’Atar (Mauritanie).

Léon l’Africain écrit en 1516 :

« Ouadane est un village situé dans le désert de Numidie. Il est habité par une population pauvre et grossière et n’y pousse qu’une petite quantité de dattes. Les habitants manquent de ressources et vivent presque nus ; ils ne peuvent sortir de leur village à cause de leurs mauvais rapports avec leurs voisins (...). Ce sont des hommes plus Noirs que Blancs ».

  • Climatisation
  • Chauffage central
  • Ventilateur
  • Salle de bains privée, avec douche
  • Nécessaire de toilette offert
  • Sèche-cheveux
  • Il est interdit de fumer dans la chambre
  • Bureau
  • Accès Wi-Fi gratuit
  • Service de blanchisserie
change

Chambre Gao

  • 3 personnes
  • 1 grand lit, 1 petit lit.
  • 20 m²

Cette chambre triple avec un lit de 140 x 190 cm et un autre de 90 x 190 cm se trouve à l’étage. Elle peut être utilisée aussi comme chambre double. Elle est équipée avec salle d’eau, séchoir, WI-FI, climatiseur et chauffage central en hiver (un radiateur dans la chambre et un autre dans la salle d’eau). Elle est décorée avec des images et objets du Mali.

Lire la suite Moins -

Nous lui avons donné ce nom pour rappeler les anciennes routes des caravanes.

Depuis le XIIIe siècle, Gao était –comme Tombouctou- un des points d’arrivée des caravanes en provenance de Sijilmassa. Au XXe siècle, quand le camion s’est substitué au dromadaire et aux caravanes traditionnelles, Gao a su garder son importance en devenant le point final de la piste du Tanezrouft. Elle est encore aujourd’hui une des principales villes du Mali et son marché est l’un des plus colorés du pays.

En 1520, Léon l’Africain écrit :

« Gao est une grande ville sans enceinte ; elle se trouve à 400 milles environ de Tombouctou, au sud-est, et la plupart de ses maisons sont laides, mais il y en a quelques-unes unes de bon aspect où demeurent le roi et sa cour. Les habitants sont de riches commerçants qui se déplacent sans arrêt dans la région avec leurs marchandises. Arrivent à Gao une infinité de Nègres avec de grandes quantités d’or pour acheter des objets importés de Berberie ou d’Europe, mais ils ne trouvent jamais assez d’articles pour dépenser leur or et ils retournent chez eux avec lui ».

  • Climatisation
  • Chauffage central
  • Salle de bains privée, avec douche
  • Nécessaire de toilette offert
  • Sèche-cheveux
  • Il est interdit de fumer dans la chambre
  • Bureau
  • Accès Wi-Fi gratuit
  • Service de blanchisserie
change

Chambre Taourirt

  • 2 personnes
  • 1 lit de 140 x 190.
  • 14 m²

Cette chambre double se trouve à l’étage. Elle est équipée avec salle d’eau, séchoir, WI-FI, climatiseur et chauffage central en hiver. Elle est décorée avec des images et objets de la région d’Ouarzazate, où se trouve la kasbah de Taourirt.

Lire la suite Moins -

Nous lui avons donné ce nom pour rappeler les anciennes routes des caravanes.

Situé entre l’Atlas et la vallée du Drâa, le ksar Taourirt faisait partie de la route caravanière centrale jusqu’au XIXe siècle. Aujourd’hui le village reste en bon état et il constitue la partie ancienne de Ouarzazate. On y visite une grande casbah du Glaoui.

Emille Laoust écrit en 1932 :

« Au district d’Ouarzazate, les populations pauvres et paisibles se composent en grande majorité de Haratine, de Berbères blancs et de Juifs, à la merci de quelques Seigneurs, dont le Khalifa des Glaoua, Si Hammadi, lui-même frère aîné du Pacha de Marrakech. Il a sa résidence au ksar de Taourirt, le plus important du district. Sa magnifique demeure domine à l’écart la masse des maisons de terre fauve, aux façades décorées, groupées le long de ruelles étroites et, dans l’ensemble, d’assez bonne apparence ».

  • Climatisation
  • Chauffage central
  • Ventilateur
  • Salle de bains privée, avec douche
  • Nécessaire de toilette offert
  • Sèche-cheveux
  • Il est interdit de fumer dans la chambre
  • Bureau
  • Accès Wi-Fi gratuit
  • Service de blanchisserie
change

Chambre Oualata

  • 4 personnes
  • 1 grand lit,2 petits lits
  • 28 m²

Cette chambre familiale avec un lit de 140 x 190 cm et deux lits de 90 x 190 cm disposés sous forme de salon se trouve à l’étage. Elle est équipée avec salle de bain, séchoir, WI-FI, climatiseur et chauffage central en hiver (un radiateur dans la chambre et un autre dans la salle d’eau). Elle est décorée dans le style très particulier d’Oualata, comprenant quelques objets apportés de cette ville mauritanienne.

Lire la suite Moins -

Nous lui avons donné ce nom pour rappeler les anciennes routes des caravanes.

Au Moyen Âge, Oualata était une des principales étapes des caravanes, au point de concurrencer Tombouctou. Aujourd’hui elle est devenue un petit village en plein désert, sans aucune activité, mais elle conserve la beauté de son architecture traditionnelle. On y arrive par une piste sablonneuse de 100 Km depuis Néma (Mauritanie).

Ibn Batouta écrit en 1352 :

"Dans le village de Iwalaten [Oualata], la chaleur est torride. Il y a quelques petits palmiers, à l'ombre desquels poussent des melons. L'eau on l'obtient de bourses sous le sable. La viande de mouton abonde et les gens portent de beaux vêtements égyptiens. La plupart des habitants sont Massoufa ; leurs femmes, très belles et plus réfléchies que les hommes.

"Ce groupe ethnique est surprenant par ses habitudes. Les hommes ne sont point jaloux des femmes et ils ne prennent pas le nom de son père, mais celui de son oncle maternel (...). Là, les femmes ont des amis et des compagnons de l'extérieur, tout comme les hommes entretiennent des amitiés avec des femmes en dehors de la famille. Par exemple, un homme pénètre dans sa maison et trouve sa femme en compagnie d'un ami et ne désapprouve pas un tel comportement".

  • Climatisation
  • Chauffage central
  • Ventilateur
  • Salle de bains privée, avec baignoire
  • Nécessaire de toilette offert
  • Sèche-cheveux
  • Il est interdit de fumer dans la chambre
  • Bureau
  • Accès Wi-Fi gratuit
  • Service de blanchisserie
change

Chambre Tamegroute

  • 2 personnes
  • 1 lit de 140 x 190
  • 12 m²

Cette chambre double se trouve à l’étage. Elle est équipée avec salle d’eau, séchoir, WI-FI et climatiseur. Elle est décorée avec des images et objets de la vallée du Drâa.

Lire la suite Moins -

Nous lui avons donné ce nom pour rappeler les anciennes routes des caravanes.

D’origine fort ancienne, le village de Tamegroute est connu, surtout, par sa Zaouïa Nasseria, qui y est présente depuis le XVIe siècle. Comme tous les points de passage des caravanes, Tamegroute a constitué un foyer culturel et religieux de premier ordre. On peut encore y visiter une importante bibliothèque de manuscrits. Il est accessible à partir de Zagora par la route goudronnée (30 Km).

Mármol Carvajal écrit en 1571 :

« Tamegroute est une petite ville à dix lieues de Tagoumadert. Elle est sur le bord de la rivière de Drâa et elle possède un château assez bon, où il y a de l’artillerie et un gouverneur avec quelques troupes. C’est une des principales demeures des Draouis, et la plus ancienne habitation de la province. Il y croit force dattes ».

  • Climatisation
  • Ventilateur
  • Salle de bains privée, avec douche
  • Nécessaire de toilette offert
  • Sèche-cheveux
  • Il est interdit de fumer dans la chambre
  • Bureau
  • Accès Wi-Fi gratuit
  • Service de blanchisserie
change

Chambre Beni Hayoun

  • 4 personnes
  • 1 grand lit, 2 lits individuels
  • 27 m²

Cette chambre familiale avec un lit de 140 x 190 cm et deux lits de 90 x 190 disposés sous forme de salon cm se trouve au rez-de-chaussée. Elle est équipée avec salle d’eau (WC à part), séchoir, WI-FI et climatiseur. Elle est décorée avec des images et objets de la vallée du Drâa, où se trouve le ksar Beni Hayoun.

Lire la suite Moins -

Nous lui avons donné ce nom pour rappeler les anciennes routes des caravanes.

À côté de Beni Sbih, Beni Hayoun était au long des siècles un des principaux centres commerciaux de l’oasis de Lektaoua, dans la vallée du Drâa, point de départ des caravanes vers Tombouctou. Aujourd’hui reste un gros village qui a perdu son caractère fortifié. Il est accessible par une piste de 3 Km depuis Tagounite.

Léon l’Africain écrit en 1520 :

« Dans cette province [l’oasis de Ktaoua] il y a quelques artisans et Juifs orfèvres, sur le chemin qui va de Fès à Tombouctou. Néanmoins il se trouve dans ce pays quatre ou cinq cités, où demeurent plusieurs marchands étrangers et de la contrée même, avec quoi elles sont ornées de temples et boutiques bien fournies ».

  • Climatisation
  • Salle de bains privée, avec douche
  • Nécessaire de toilette offert
  • Sèche-cheveux
  • Il est interdit de fumer dans la chambre
  • Bureau
  • Accès Wi-Fi gratuit
  • Service de blanchisserie
change

Chambre Tamnougalt

  • 3 personnes
  • 1 grand lit, 1 petit lit
  • 14 m²

Cette chambre triple avec un lit de 140 x 190 cm et un autre lit de 90 x 190 cm occupe l’ancienne cuisine de la kasbah, au rez-de-chaussée. Elle peut être utilisée aussi comme chambre double. Elle en conserve les fours originaux. Elle est équipée avec salle d’eau, séchoir, WI-FI et climatiseur. Elle est décorée avec des images et objets de la vallée du Drâa, où se trouve le ksar Tamnougalt.

Lire la suite Moins -

Nous lui avons donné ce nom pour rappeler les anciennes routes des caravanes.

Ancienne capitale de la tribu Mezguita, le ksar Tamnougalt constituait une des étapes importantes des caravanes dans la vallée du Drâa. Aujourd’hui il est partiellement abandonné mais il conserve sa beauté architectonique et il a bénéficié dernièrement d’un programme de réhabilitation.

Charles de Foucauld écrit en 1884 :

« Tamnougalt est un beau ksar, résidence d’Abderrahmane Ben Hassen, cheikh héréditaire du Mezguita, et capitale de ce district. Elle est, comme tout le Drâa, peuplée exclusivement de Haratine. Le Mezguita se compose de la bordure de cultures et de ksars qui garnit les deux rives de l’Oued Drâa ; il ne s’étend pas au delà de la vallée propre du fleuve ».

  • Climatisation
  • Salle de bains privée, avec douche
  • Nécessaire de toilette offert
  • Sèche-cheveux
  • Il est interdit de fumer dans la chambre
  • Bureau
  • Accès Wi-Fi gratuit
  • Service de blanchisserie